Recherche de fuite d'eau - Avipur basse Normandie

Comment Lutter contre l’humidité pour prévenir des risques de moisissures dans votre logement ?

Saviez-vous qu’un logement contenant plus de 60 % d’humidité ambiante, constitue un terrain propice aux moisissures. Ce qui à l’origine n’est qu’une simple tâche de couleur sur vos murs, peut devenir un vrai cauchemar et endommager le bâtiment. À savoir que les moisissures font pourrir le bois et causent des dégâts structuraux aux habitats.

Dans quel cas de figure la moisissure se développe chez vous ?

A ce jour on compte environ 300 espèces différentes de moisissures dans un logement. Elles ne sont pas toute nocives. Seule la prolifération incontrôlée de ses moisissures est problématique. Elle peut venir de 2 types d’humidité : L’humidité structurelle et l’humidité relative.

Dans le cadre d’une humidité structurelle, il s’agit d’une infiltration qui provient du sol, des murs ou du plafond. L’humidité contenue dans le sol gagne peu à peu les murs du rez-de-chaussée et des premiers étages.
Dans le cas de l’humidité relative, il s’agit d’un phénomène de condensation qui provient de l’activité du logement. Par exemple : les douches, les préparations en cuisine ou encore le séchage du linge à l’intérieur. Toutes ses activités peuvent dégager des litres d’eau par jour d’eau dans l’air d’une habitation.

Quels sont les conséquences de la moisissure sur la santé ?

La moisissure peut impacter la qualité de l’air intérieure en produisant des composés organiques volatils (COV). Elles peuvent également agir de manière indirecte sur l’augmentation des manifestations allergiques (maux de tête inhabituels, fatigue, difficultés à respirer, éternuements, toux).

Comment prévenir les moisissures ?

Vérifier l’étanchéité de vos fenêtres. Une bonne isolation permet d’éviter les pertes de chaleur. Pour éviter la formation de condensation sur les murs, il est aussi important d’ouvrir les fenêtres 10 minutes par jour pour évacuer l’humidité.

Absorber l’humidité dans vos meubles et placards. Les meubles bloquent la circulation de l’air et permettent une stagnation propice au développement bactérien. Il est important de laisser un espace entre le mur et le meuble pour laisser passer l’air.

Éviter de faire sécher le linge dans les pièces. L’humidité contenue dans les fibres du linge s’évapore dans l’air et vient se déposer sur les murs de votre logement. Si le séchage extérieur n’est pas possible, pensez à aérer de temps en temps pendant le séchage en ouvrant les fenêtres.

L’utilisation d’une VMC. Dans un précédent article nous avons aborder la nécessité de vérifier votre système de ventilation pour entretenir votre bien être et votre santé chez vous.

Chauffez les pièces du logement durant l’automne et l’hiver pour éviter que l’humidité n’y entre. Lorsque vous n’êtes pas là, vous pouvez laisser vos radiateurs en mode très faible au lieu de les éteindre.

Contactez notre équipe pour vos travaux relatifs aux traitements de l’humidité ou au renouvellement de votre système de ventilation à la maison ou en milieu professionnel. Il vous est aussi possible d’effectuer une demande de devis en ligne.