Effarouchement par fauconnerie - Avipur basse Normandie

Oiseaux des villes : Peut-on les nourrir ?

En ville, un grand nombre d’espèces d’oiseaux profitent du développement urbain pour se nourrir. On retrouve notamment les moineaux, les étourneaux mais aussi les pigeons.

Considéré comme un nuisible, de part sa surpopulation, ses nuisances et les dégradations qu’il génère, le pigeon est aussi connu pour être vecteur de maladies.

A tort, nourris par l’homme, le pigeon est une espèce qu’il faut impérativement éviter d’entretenir. Avipur, spécialisé dans le domaine, vous explique tout l’intérêt du respect de cette consigne.

Nourrir les pigeons en ville est puni par la loi

Les pigeons sont des oiseaux qui sont essentiellement granivores. Ils se nourrissent de graines mais peuvent également manger des insectes, de la verdure etc…

Les pigeons en ville ne craignent pas l’homme et se voient, dans certains cas, semi- domestiqués.

En effet, habitués à être nourri par l’humain, ils deviennent souvent dépendants de nous.

Cependant, considérés dans de nombreux départements comme nuisibles, il est interdit par la loi de les nourrir sous peine d’être sanctionné par une amende de 68 euros.

L’article L. 1311-2 du code de la santé publique stipule qu’ “il est interdit de jeter ou de déposer des graines ou nourriture en tous lieux publics pour y attirer les animaux errants, sauvages ou redevenus tels”.

Vecteur de maladie, le pigeon est considéré comme un nuisible

Nourrir les pigeons peut entraîner une surpopulation de l’espèce. Étant un vecteur de maladie, cet oiseau peut être à l’origine de troubles sanitaires importants.

C’est notamment par ses excréments et par la poussière générée que certaines maladies sont transmissibles dans l’air et sont alors respirées.

On retrouve, parmi les maladies les plus connues

  • L’asthme allergique
  • La maladie de Newcastle
  • L’ornithose

Dans la plupart des cas, ses maladies sont bien traitées, mais peuvent entraîner des complications chez certaines personnes.

Le pigeon : Responsable de dégradations et de nuisances

Outre le fait de transmettre des maladies, le pigeon agace la population urbaine de par les nuisances sonores qu’il crée et ses dégradations.

Ses roucoulements constituent des nuisances sonores qui perturbent et exaspèrent.

Le pigeon produit jusqu’à 12 kilos d’excrément à l’année.

Considérées comme nuisances olfactives, les fientes de ces oiseaux produites en abondance détériorent aussi le mobilier urbain.

Les pigeons sont également à l’origine de dégradations des poubelles entreposées à la recherche d’aliments à manger.

Pour lutter contre la prolifération des pigeons en ville, il est essentiel de ne pas les nourrir.

L’homme, en ne respectant pas cette règle,est le principal responsable de la surpopulation de l’espèce.

Afin de réguler et limiter la présence des pigeons dans notre environnement, il est également recommandé de couvrir les composteurs et de fermer correctement les poubelles.

Malgré ces conseils, les pigeons nuisent à votre bien être et restent envahissants.

Contactez Avipur. Nous intervenons rapidement chez vous et mettons en place des solutions de dépigeonnage adaptées à votre situation. Demandez gratuitement votre devis en ligne.